Juste trop beau notre Combi (la suite) ! Quédo tan linda nuestra Combi !

Partie 2/3 – Etapa 2/3

En 2 ans sur la route, de l’Argentine à la Colombie, on a utilisé chaque recoin de l’intérieur de notre Combi baptisé Shila. Avant de repartir à l’aventure, on avait envie de nouveauté et d’un peu plus de confort, disons-le. Voici le récit de nos rénos pour les curieux et les nomades. Avec un peu d’imagination même un van se transforme en jolie maison. Pimp your ride!

En 2 años de gira, de Argentina a Colombia, utilizamos cada pulgada de nuestra Combi T2 Shila. Antes de salir a la ruta de vuelta, necesitábamos dar vuelta todo, renovarnos. La historia de nuestra renovación, para los curiosos y nómadas.  Luego de varias por completo nos embarcamos en el trabajo duro.  

Où on en était dans la partie 1 et vers où on va dans la partie 3.

Sésame, ouvre-toi!

C’est franchement pratique de pouvoir passer facilement de devant à derrière, mettons que sinon c’est comme habiter un appartement de deux étages, sans escalier. On a donc fait le passage pour pouvoir jouir allègrement de notre petit lieu de vie, et coupé la carrosserie. Afin de respecter la structure du minibus, on a gardé environ 30 cm de chaque côté. Il fallait maintenant trouver où mettre la roue de secours et aussi des nouveaux sièges individuels, pour remplacer la fameuse banquette originale..

Abrete Sesamo,

Es francamente conveniente poder pasar de adelante hacia atrás y viceversa, convirtiendo en otro espacio bien aprovechable nuestra pequeña casa. Así que nos decidimos y cortamos al fin, luego de tantos mitos sobre esta acción. Respetamos su estructura y sus puntos mas fuertes para no desestabilizar. Ahora hay que encontrar nuevo lugar a la rueda de auxilio y reemplazar las butacas originales por unas individuales.

IMG_8512
fait!

Une nouvelle entrée

Est-ce que quelqu’un peu vivre avec sa porte d’entrée pourrie ? Certainement, mais c’est mieux quand elle est belle. Pour changer le socle pourri (depuis un accident en Équateur…) situé sous nos portes latérales, on achète la pièce à Buenos Aires ( 450 pesos argentins, ou 32 $ CAD). Avec l’aide de Ricardo et de ses mains magiques, on arrache le vieux socle et on installe le neuf.

Una nueva entrada

Alguien vivía con la puerta de entrada de su casa podrida y destrozada por un choque fuerte ?? Si, sin duda nosotros (nos paso en Ecuador), así que nos llego el momento tan preciado. Compramos el zócalo lateral ( $ 450  ) y con la ayuda del gran Ricardo y sus manos mágicas, hoy entrar a casa es un placer. 

IMG_8466

Enfin, ça commence à sentir le neuf!

Après, on enleve l’oxydation en polissant certaines parties,  en peignant avec une peinture protectrice et en bouchant carrément certains trous de la carrosserie avec un mastic epoxy. Puis on repeint tout en blanc. Boum! Notre Combi est franchement plus attrayant et presque prêt à être de nouveau aménagé pour y vivre. Il ne nous manque qu’une seule étape…

IMG_8536 (1)

El oxido 

Después de eliminar varias partes oxidadas ( pulimos ), cubrimos con pintura antioxidante y otra capa de convertidor blanco para proteger mejor. Asi que a puro soplete le dimos otra cara al interior. BOOM! Shila y nosotros felices.

IMG_8591

Isoler !!!

Comme dans tout appartement canadien ou argentin, un bon système de chauffage c’est pratique. Sauf que nous, on n’en a pas! Faut donc au moins isoler, c’est la moindre des choses contre la chaleur intense du soleil des Caraïbes, mais aussi contre les nuits froides des Andes, en altitude, parfois jusqu’à 4000 m. On achète donc 10 mètres carrées de ce matériel qu’on payent 600 pesos ( 43 $ CAD). Comme presque toutes les sections à recouvrir ont des grandeurs étranges, on décide de les mouler avec des morceaux de carton, pour ensuite couper l’isolant selon le moule et le coller.

Aislamiento!

Al igual que en un departamento o casa, un sistema de calefacción es esencial, en la combi hay algunas variantes, pero nosotros nos conformamos simplemente con aislante. Es ideal para el intenso calor del caribe o el frío de las altitudes en los andes ( 4.000 m ). Asi que compramos un rollo de 10 m2 ( $600 ) y nos pusimos manos a la obra. Para cubrir bien los espacios utilizamos moldes de carton, cortamos el aislante  y lo pegamos con cemento de contacto. Et voilà….

IMG_8559
Lean siempre aportando su buena energía.

IMG_8581

Bien sûr, on termine ça avec une bière lors d’une soirée froide de l’hiver australe, en plein mois de juillet. Salud!

 

Regarde les photos de l’étape 1 ICI

Mira la fotos del etapa 1 aquí 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s